Tout savoir pour adopter une bonne hygiène bucco-dentaire

Retrouvez tous nos conseils sur les problèmes et les soins bucco-dentaires.

Les besoins

Les soins dentaires selon vos besoins

articles section Les caries comprendre 2 1440

Qu’est-ce que la sensibilité dentaire ?

  • La dent est naturellement protégée par l’émail et le cément. Il arrive que cette protection diminue en raison d’une usure de l’émail ou d’une rétractation de la gencive.
  • La dent mise à nue est alors sensible au froid, au chaud, aux boissons acides ou sucrées.
  • La bonne idée : Fluocaril Bi-Fluoré 145mg Dents Sensibles aide à soulager la sensibilité dentaire.

 

 

Comment prévenir la sensibilité dentaire ?

Quelques habitudes à observer en plus d’un brossage quotidien et de visites régulières chez votre dentiste :

  • Réduisez votre consommation de produits alimentaires acides : boissons gazeuses, agrumes et jus de fruits, aliments conservés dans du vinaigre. 
  • Consultez votre dentiste si vous souffrez de troubles gastriques qui pourraient vous exposer à une sensibilité dentaire. 
  • Brossez-vous les dents en douceur, avec une brosse à poils souples et un dentifrice non abrasif.
articles section les besoins Dents sensibles 2 900

Attendez 30 minutes après le repas pour vous brosser les dents. Les attaques acides ramollissent l’émail et le brossage immédiat à tendance à aggraver l’érosion de l’émail.

 

Fluocaril Website Imagery

Sensibilité dentaire ? Les causes

L’hypersensibilité dentaire est causée par une érosion des tissus durs des dents (émail, cément).

Cette érosion peut venir de plusieurs facteurs :

  • L’âge : comme tout organe vivant, une dent s’use avec le temps.
  • L’alimentation : une consommation excessive d’acides alimentaires (sodas, jus de fruits) attaque les tissus durs de la dent et déminéralise l’émail, ce qui favorise l’hypersensibilité dentaire et la carie.
  • Une brosse à dents trop dure ou un dentifrice trop abrasif : il existe des dentifrices pour dents sensibles, notamment dans la gamme Fluocaril.
  • Les acides gastriques (vomissements, reflux chroniques) : ils attaquent l’émail des dents au même titre que les acides alimentaires.
  • Les récessions gingivales : quand la gencive perd de la hauteur, et si la dentine est déjà mise à nue, elle sera exposée directement aux agressions extérieures. Cette récession de la gencive peut être due à l’âge, à un brossage inadéquat ou a des maladies gingivales.

 

Sensibilité dentaire ? Les soins

Selon le diagnostic, votre dentiste vous recommandera un ou plusieurs des produits suivants pour soulager votre sensibilité dentaire :

  • Une brosse à dents à poils souples pour protéger vos gencives ou une brosse électrique.
  • Un dentifrice spécialement conçu pour les dents sensibles.
  • Un bain de bouche ou un gel fluoré pour la sensibilté dentaire.

En parallèle, votre dentiste pourra recourir à des soins légers tels que l’application locale d’agents isolants ou désensibilisants (vernis fluorés, adhésifs). En cas de persistance des symptômes, une désensibilisation par laser peut être pratiquée. En dernier recours, des méthodes plus lourdes à base de chirurgie ou d’application de biomatériaux peuvent être utilisées.

Fluocaril Website Imagery

 

 

Fluocaril Website Imagery

Dents jaunes ou tachées ? Les causes

Il existe plusieurs facteurs de coloration des dents:

  • La tabac : les pigments foncés présents dans les cigarettes et le tabac à chiquer peuvent tacher les dents.
  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire : ne pas se brosser les dents avec une bonne technique et à une bonne fréquence peut favoriser la coloration des dents.
  • La maladie : plusieurs maladies peuvent altérer l’émail (la couche dure à la surface de la dent) et la dentine (la sous-couche qui se trouve sous l’émail) en provoquant la coloration des dents. De plus, certains traitements et certains antibiotiques peuvent aussi modifier la couleur des dents. Par exemple, les traitements par rayonnement dans la région de la tête et du cou et la chimiothérapie peuvent faire jaunir les dents.
  • La génétique : les dents de certaines personnes ont davantage tendance à devenir jaunes.
  • L’âge : au fil des années, la couche extérieure de émail des dents s’use, révélant ainsi la couleur naturellement jaune de la dentine.

 

Dents jaunes ou tachées ?
Les aliments qui tachent

Les produits suivants tachent souvent les dents :

  • Le tabac : les pigments foncés présents dans les cigarettes et le tabac à chiquer peuvent tacher les dents.
  • Le vin rouge
  • Le café
  • Le thé
  • Les fruits rouges tels que les cerises ou les myrtilles
  • Les jus colorés
  • Le curry
  • Le soja
  • Les sodas types colas
Fluocaril Website Imagery

 

 

Fluocaril Website Imagery

Dents jaunes ou tachées ? Les astuces

Quelques conseils pour conserver des dents éclatantes, en plus d’une bonne hygiène bucco-dentaire :

  • Ne pas fumer.
  • Limiter la consommation de café, thé, colas et autres produits alimentaires colorants.
  • Boire un grand verre d’eau après avoir consommé des produits colorants pour se rincer la bouche.
  • Utiliser un dentifrice qui élimine les colorations en douceur.
  • Effectuer régulièrement un détartrage des dents et un contrôle des gencives chez votre dentiste. Il vous conseillera au mieux sur la fréquence de détartrage dont vos dents ont besoin.

 

 

Dents jaunes ou tachées ?
Les traitements possibles

Plusieurs solutions sont possibles selon l’origine des taches :

  • Le blanchiment à la maison : votre dentiste fabrique une gouttière au format de votre dentition. Vous y versez le gel et l’appliquez aussitôt sur les dents. Après un temps de pose variable, la gouttière est retirée. Les dents peuvent être éclaircies d’un ou deux tons, mais il faut compter environ deux semaines de traitement et un entretien sérieux pour avoir ce résultat. Il existe aussi des systèmes blanchissants à utiliser soi-même mais toujours après avis de votre dentiste.
articles section les besoins Blancheur 4 1170
  • Le blanchiment chez le dentiste : il s’opère avec un produit contenant de l’eau oxygénée à plus forte concentration. Plusieurs applications seront nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant. Et pour conserver la blancheur obtenue, il sera nécessaire de renouveler le traitement un jour ou deux par an.
  • La pose de facettes : plus spectaculaire encore (mais souvent plus coûteux), les facettes appliquées sur la face des dents par le dentiste vous permettent un blanc éclatant. Il s’agit d’une céramique, que le dentiste colle sur la face de la dent.
Fluocaril Website Imagery

Prévenir les gingivites et parodontites

Les symptômes des maladies des gencives sont identifiables. Si vous observez l’un d’entre eux, vous devez consulter votre dentiste :

  • La gingivite se traduit par des rougeurs de la gencive, un saignement occasionnel, un gonflement et une sensibilité gingivale. Il peut exister une mauvaise haleine persistante.
  • Lors de la parodontite, l’os et les tissus de soutien se détruisent et la dent peut devenir mobile.
  • Le stade le plus avancé de la maladie peut se manifester par un abcès avec écoulement de pus entre la gencive et la dent.
  • La méthode de prévention des gingivites et des parodontites la plus efficace à l’heure actuelle est le contrôle de la plaque dentaire, c’est-à-dire son élimination par un brossage régulier avec un dentifrice adapté. Des visites régulières chez le dentiste permettent également de s’assurer de l’absence d’infection parodontale.

Traiter les gingivites et parodontites

  • On distingue deux types d’approches thérapeutiques : les traitements non chirurgicaux et chirurgicaux.
  • Le détartrage consiste en l’élimination de dépôts de tartre qui adhère aux dents au-dessus et en dessous de la gencive. Le tartre réduit l’efficacité du brossage, favorise l’accumulation et la prolifération de bactéries et constitue un réservoir de toxines bactériennes, d’où la nécessité de l’éliminer pour rétablir la santé parodontale.
  • Le surfaçage radiculaire permet de rendre les surfaces dentaires plus lisses pour qu’elles retiennent moins les bactéries. La couche superficielle des racines est nettoyée, ce qui permet d’éliminer les copeaux de cément (une substance osseuse qui constitue le troisième tissu de la dent), infiltré de bactéries et imbibé de toxines.
Fluocaril Website Imagery
  • La chirurgie muco-gingivale a pour but non seulement de traiter les infections parodontales mais aussi d’améliorer la fonction et l’esthétique.
articles section les besoins Mauvaise haleine 1 1170

Mauvaise haleine ? Les causes possibles

Dans 90% des cas, la mauvaise haleine trouve son origine dans un problème buccal. Plusieurs causes sont alors possibles :

  • La prolifération de bactéries et de gaz odorant au dos de la langue : d’où l’intérêt de frotter celle-ci avec sa brosse à dent ou un gratte-langue afin d’éliminer ces bactéries.
  • Une mauvaise méthode de brossage : zones mal nettoyées, débris alimentaires.
  • Une accumulation de plaque dentaire, qui produit des toxines responsables de la mauvaise odeur.
  • Des gingivites ou parodontites.
  • Des caries non soignées.
  • Une sécheresse buccale.
  • Des prothèses ou des restaurations dentaires inadaptées.
  • Des mycoses buccales (champignons) liées à la prise de certains médicaments (antidépresseurs, antibiotiques).

 

Mauvaise haleine ? Les solutions

Pour prévenir ou éliminer la mauvaise haleine, quelques habitudes simples peuvent être prises:

Hygiène renforcée :

  • Complétez votre brossage par l’utilisation de fil dentaire, hydropulseur, bains de bouche ou de brossettes interdentaires afin d’éliminer les débris alimentaires et la plaque dentaire des zones où la brosse à dents n’est pas efficace.
  • Nettoyez le dos de votre langue à l’aide d’une brosse ou d’un gratte-langue.
articles section les besoins Mauvaise haleine 2 1170
  • Arrêtez ou à défaut limitez le tabac.
  • Mâchez régulièrement des gommes fluorées sans sucre pour stimuler la production de salive.
  • Utilisez des produits adaptés : spray buccal, dentifrices ou bains de bouche permettant de lutter contre les bactéries et de neutraliser les composants malodorants.

Mesures diététiques :

  • Evitez les aliments et boissons favorisant la mauvaise haleine : ail, oignon, épices, laitages, chou-fleur, asperges, alcool, café.
  • Buvez de l’eau régulièrement afin d’humidifier la bouche, y compris avant de dormir.

Demandez conseil à votre pharmacien, il saura vous orienter vers des produits qui vous conviennent. Si le problème persiste, parlez-en à votre dentiste. Il sera à même de comprendre l’origine du problème et de le traiter efficacement.