En savoir plus sur les soins bucco-dentaires

Trouvez tous nos conseils sur les problèmes et les soins bucco-dentaires.

Les caries - pour mieux comprendre

articles section Les caries comprendre 1 1170

Caries ? Comment lutter contre la plaque dentaire ?

Lutter contre la plaque dentaire est essentiel pour limiter le dépôt de bactéries. C’est notamment possible par :

  • Un brossage efficace qui est la première arme pour lutter contre les caries et les maladies des gencives, avec si nécessaire l’utilisation de fil dentaire. Comme la plaque commence à se former de 4 à 12h après le brossage, il est important de se brosser les dents au moins 2 fois par jour, et après chaque repas.
  • Un détartrage, pratiqué par votre dentiste, lorsque le brossage n’a pu éviter la formation de tartre.
  • On peut contrôler soi-même l’évolution de la plaque dentaire avec un révélateur de plaque. Il s’agit d’un produit colorant momentanément les dépôts de plaque sur les dents. C’est un moyen de contrôler l’efficacité du brossage.
     

Caries ? Une maladie évolutive

Les quatre stades de la caries, ou comment un petit trou dans la dent peut finir par un grand trou à la place de la dent si on ne s’en occupe pas :

  • Lésion de l’émail : sans douleur et souvent invisible. A ce stade, généralement seul votre dentiste peut déceler la carie.
  • Atteinte de la dentine : la dent devient sensible, notamment au froid et au chaud. La dentine, moins dure que l’émail, permet à la maladie de progresser plus vite.
articles section les besoins Dents sensibles 1 1170
  • Attaque de la pulpe (pulpite) : les bactéries envahissent la pulpe. La situation devient préoccupante : c’est la rage de dent !
  • Prolifération bactérienne : les bactéries progressent vers l’environnement de la dent (ligament, os, gencive). La douleur peut s’estomper, mais l’abcès ou le kyste ne sont plus très loin.
Fluocaril Website Imagery

Qu’est ce que la flore buccale ?

La bouche abrite un des écosystèmes bactériens les plus complexes de l’organisme. Plusieurs centaines d’espèces de micro-organismes cohabitent dans le milieu buccal.

Beaucoup de scientifiques ont essayé de quantifier cette population : un milligramme de plaque dentaire contient environ 100 millions de bactéries, 1 millilitre de salive contient un nombre moyen de 750 millions de bactéries.

La flore saprophyte (contraire de pathogène), c’est-à-dire ne présentant pas de danger pour l’organisme, est constituée de bactéries qui vivent normalement dans l’organisme.

Cependant, en cas de rupture de l’équilibre biologique, ces bactéries sont susceptibles de devenir pathogènes.

Les maladies, les médicaments, les variations hormonales, les comportements à risque, comme le tabac ou l’alcool, modifient parfois considérablement l’équilibre de la flore buccale. Caries ou gingivites en sont la sanction immédiate.