Un bon apprentissage dès le plus jeune âge

Découvrez nos conseils et la gamme de produits fluocaril destinés aux enfants

Orthodontie et appareil dentaire pour enfants

Alt text

Malposition, origines

Les malpositions peuvent être héréditaires ou provenir d’une dysfonction et engendrent des troubles fonctionnels et esthétiques :

  • La succion d’un pouce ou de plusieurs doigts qui projettent les incisives supérieures en avant.
  • Le manque de place qui ne permet pas l’alignement harmonieux des dents permanentes.
  • Une mastication déséquilibrée par un manque de concordance des arcades dentaires.
  • Une respiration buccale.
  • Une déglutition atypique.
  • Des troubles de l’articulation temporo-mandibulaire pouvant conduire à des problèmes de bruxisme (grincement de dents).

Source : Société Française d’Orthopédie Dento-Faciale

 

Malposition, exemples

  • Suppraclusion ou recouvrement vertical : lorsque les dents supérieures recouvrent trop les dents inférieures.
  • Occlusion inversée ou prognathisme : lorsque les dents supérieures ne débordent pas sur les dents inférieures.
  • Béances : lorsqu’il n’existe pas de contact entre les dents lors de la fermeture.
  • Non concordance des lignes milieu : lorsque le milieu de la mâchoire supérieure ne correspond pas avec le milieu de la mâchoire inférieure.
  • Encombrement : alignement incorrect des dents. 
Alt text
  • Diastème : espace existant naturellement entre les dents ou provoqué par des extractions.

 

Alt text

Malposition, à surveiller

Les traitements orthodontiques sont remboursés par la sécurité sociale s’ils sont commencés avant le 16ème anniversaire (et après accord préalable de la caisse d’assurance maladie). Une visite est donc souhaitable avant cet âge, elle permettra de faire un bilan et d’engager des soins au bon moment.

A retenir également :

  • Des traitements précoces existent, avant 6 ans et de 6 à 10 ans.
  • Les incisives en avant, appelées aussi « dents de lapin » sont observées entre 7 et 11 ans. Elles sont susceptibles de se fracturer.
  • L’âge idéal pour repérer et traiter les malpositions maxillo-faciales (mâchoire inférieure en avant ou en retrait par rapport à la mâchoire supérieure) semble être 8 - 9 ans.

 

Malposition, habitudes infantiles

Certaines habitudes des jeunes enfants (voire des adultes) peuvent être à l’origine de malpositions dentaires :

  • La succion du pouce peut provoquer des désordres au niveau de l’éruption des dents définitives. Une sucette physiologique est préférable au pouce. Elle peut toujours être enlevée un jour, plus facilement que le pouce.
  • La respiration buccale, c’est-à-dire le fait pour un enfant de respirer par la bouche et non par le nez, peut aussi être à l’origine de malpositions dentaires. Si votre enfant a souvent la bouche sèche, n’hésitez pas à consulter un ORL.
Alt text
  • La déglutition infantile ou atypique : la déglutition infantile est le mode de déglutition du nouveau-né et du bébé. Le passage à un mode de déglutition adulte a lieu entre 18 mois et 3 ans. On parle de déglutition atypique lorsque le passage à la déglutition adulte ne se fait pas, c’est-à-dire que la langue ne se place pas correctement. La croissance des mâchoires en est impactée.

 

Alt text

Bien se brosser les dents avec un appareil dentaire

A tout âge, les appareils orthodontiques, amovibles ou fixes, nécessitent une hygiène rigoureuse. Quelques conseils : 

Alimentation :

  • Eviter les grignotages dans la journée.
  • Pas de soda avant le coucher.
  • Attention aux chewing-gums et aux caramels pour l’appareil.

Brossage

  • Utiliser la bonne technique de brossage.
  • En cas d’appareil amovible : l’enlever, se brosser les dents, brosser également l’appareil avec la brosse à dents et le dentifrice.
  • En cas d’appareil fixe : démonter tous les éléments amovibles de l’appareil (arcs externes), se brosser les dents au bord de la gencive vers les brackets, puis des brackets au bord libre de la dent et terminer par les faces mastiquantes de la dent. Brosser aussi les bagues et les arcs métalliques en prenant soin de ne pas les abîmer.
  • Terminer par un rinçage à l’eau ou avec un bain de bouche conseillé par l’orthodontiste.

Instruments de brossage :

  • Une brosse à dents spéciale orthodontie, plusieurs formes sont disponibles.
  • Un dentifrice formulé pour renforcer la protection des dents et des gencives pendant les traitements orthodontiques.
  • En complément du brossage, l’orthodontiste peut conseiller d’utiliser d’autres produits : fil dentaire, brossettes interdentaires, bain de bouche.

 

Malposition, les traitements avant 6 ans

Un traitement précoce peut être réalisé chez un petit enfant :

  • Soit pendant la période de sa denture temporaire, c’est-à-dire avant 6 ans.
  • Soit pendant la période de sa denture mixte, c’est-à-dire à un moment où il possède encore des dents de lait (ou temporaires) mais où ses dents permanentes ont déjà commencé leur évolution, soit entre 6 et 10 ans environ.

L’intérêt de ces traitements est de corriger des troubles qui ne proviennent pas des dents elles-mêmes mais qui cependant vont occasionner un grand nombre de futures malpositions (la moitié est due à des problèmes de croissance des maxillaires). Ils font souvent appel à des appareils amovibles, et plus rarement à des dispositifs fixes. Ils peuvent également utiliser d’autres
moyens : meulage de certaines dents temporaires, rééducation pour relancer la croissance normale et préparer le terrain à une évolution également normale de la denture.

Alt text

Source: Société Française d’Orthopédie Dento-Faciale

 

Alt text

Malposition, traitements orthodontiques

Les traitements orthodontiques visent à déplacer ou faire pivoter les dents par des moyens le plus souvent mécaniques (appareils) et en jouant sur le temps par un replacement très progressif des dents.

Pour cette raison, les traitements durent généralement deux à trois ans. Plus rarement, l’orthodontiste pourra utiliser la chirurgie maxillo-faciale en cas de déséquilibre du squelette.

Il existe plusieurs types d’appareils utilisés lors des traitements orthodontiques :

  • Des appareils orthodontiques (amovibles ou fixes).
  • Des appareils fonctionnels (amovibles).
  • Des appareils fixes sous forme d’attaches (métalliques ou esthétiques), collées sur la couronne des dents.

Ceux-ci sont visibles quand les attaches sont collées sur la surface extérieure des couronnes (attaches vestibulaires).
Ils sont invisibles quand les attaches sont collées sur les surfaces intérieures des couronnes (attaches linguales).

A savoir : les bagues placées sur les dents sont désormais en céramique transparente et ne jaunissent pas. Seuls certains fils sont encore en métal, mais l’ensemble est devenu presque invisible. Grâce à l’orthodontie linguale, le traitement orthodontique devient même « invisible » mais les appareils peuvent coûter sensiblement plus chers.